Skip to content

Mis en ligne par admin - 2 mars 2006 - Astuces Diverses

Volunteer Grid : lnternet Computing en anglais

Le Centre De Calcul De l’Information De Grille (GRID Infoware: http://www.gridcomputing.com) vise à favoriser le développement et l’avancement des technologies qui fournissent un accès adpaté aux ressources distribuées.


Pas un mot sur l’internet computing. Par contre, pointant XtremWeb et d’autres systèmes du meme style, je rencontre pour la première fois l’expression « volunteer computing » ce qui en dit long sur la sémantique de ce terme… Je poursuit donc mes recherches avec cette première expression.


Aucune autre expression ne semble désigner ce « volunteer computing », aussi plutot que de continuer à citer tous les auteurs qui emploient l’expression (reportez vous plutot à google : http://www.google.fr/search?hl=fr&q=grid+computing+volunteer+computing&btnG=Rechercher&meta=) je préfère tenter de trouver de nouvelle expression s’il en existe.


Ma lecture vient ensuite sur « Introduction to Grid Computing with Globus » (par IBM : http://www.redbooks.ibm.com/redbooks/pdfs/sg246895.pdf ). Je ne fais que le citer car hormis etre un excellent document, il ne répond aucunement à la question …


A la question « Y a-t-il différents genres de grilles pour différents buts? » dans une page de FCW (http://www.fcw.com/article89311-06-20-05-Print) Tim Hoechst, vice-président senior chez Oracle affirme que différents types de problèmes de calcul se prêtent naturellement à différents types de grilles . Il fait la distinction entre les grilles de processeur et les grilles de données. Une grille de processeur traite un problème qui peut être cassé en morceaux et être traité sur les ordinateurs multiples. Une grille de données traite les problèmes qui ne peuvent pas être subdivisés et doivent à la place courir sans interruption sur les ordinateurs multiples. Il dit qu’Oracle se concentre sur le second point.

A titre d’exemple d’une grille de processeur, Hoechst cite le projet de recherche extraterrestre. Un exemple d’une grille de données est une base de données fonctionnant à travers un groupe d’ordinateur.

Une vision finalement très « Base de données » comme l’on pouvait s’y attendre. Rien donc de très intéressant…

Enfin, je retombe sur une source de documentation vraiment parfois très surprenante (wikipedia). Et là je retrouve une expression très fréquemment lue dans la lecture anglaise : internal et external grid. Ces termes semblent défintivement être les deux types disctincts dans la littérature anglosaxonne (http://en.wikipedia.org/wiki/Grid_computing)

Les grilles externes touchent les efforts de collaboration de recherche distribuée sans but lucratif géographique comme les grilles de NCSA Bioinformatics telles que BIRN. En bref, on puise ses ressources à l’extérieur.

Les grilles internes désignent l’intérêt des grandes entreprises commerciales avec les problèmes complexes de calcul qui visent à exploiter entièrement leur puissance de calcul interne.

Après réflexion, il s’agit plutot de terme qui n’ont rien à voir avec l’internet computing ou le virtual supercomputing. Ces types de grille n’englobent pas vraiment le « volunteer computing ». De plus, après de plus ample recherches, les termes ne sont pas utilisé tant que cela ! Ils désignent simplement le fait de puiser ses ressources en interne ou de les puiser en externe (amène des risques au niveau de la sécurité).

En conclusion de toutes ces recherches, j’ose affirmer les points suivants :

- l’internet computing et le volunteer grid sont presque assimilés

- par volunteer grid les anglais dénomme les projets de type SETI@Home où l’on fait don de ses ressources pour une noble cause/ un projet commun

- le terme internet computing presque typiquement francophone (on le retrouve aussi parfois en anglais) est plus large. Il insiste lui aussi sur le don de ressources, mais envisage la possibilité d’avoir plusieurs clients de ce grid.

- Pour faire de l’internet computing, on peut se contenter d’une plateforme dites « lightweight grid » (qui ne respecte pas les standards). Cependant les termes « internet computing » et « lightweigh grid » désignent des concepts strictement différents.

Articles similaires

Les articles suivants abordent des thèmes communs.

Commentaires

Partagez vos remarques.

Il n'y a pas de commentaires pour cet article.